Doctrine

CAMEROUN: CRISE DE DEVISES, LA NÉCESSITE D’UNE SOLUTION ALTERNATIVE BASÉE SUR LA COMPENSATION

CRISES DES DEVISES LA NECESSITE D’UNE SOLUTION ALTERNATIVE BASEE SUR LA  COMPENSATION        La situation actuelle préoccupante de crise des devises liée à la baisse des cours des matières premières, à notre faible capacité d’exportation (malgré nos potentialités),  à la fuite des devises et au non-rapatriement des devises par certaines banques et entreprises, caractérisée au niveau des entreprises par un ralentissement considérable des opérations d’importation d’intrants, de produits et d’équipements de production, ainsi que de maintenance de l’outil de production, pose aux Autorités monétaires la problématique suivante : la nécessité d’envisager sérieusement de créer la « rupture » dans la vision macro et micro économique (sans complètement sortir des accords avec les partenaires économiques majeurs) et de mettre en œuvre des approches alternatives limitant le besoin des devises dans le commerce international Récemment, le GICAM a préconisé notamment trois mesures conservatoires à prendre dans l’urgence pour limiter les effets néfastes de cette crise des devises : – la suspension temporaire de l’importation de certains produits, – le contingentement de l’importation de produits plus ou moins essentiels, – la priorité donnée au paiement des importations de produits et services essentiels ainsi que des secteurs stratégiques Il est possible de renforcer l’efficacité de ces solutions par la mise en œuvre des mesures pragmatiques concrètes d’accompagnement faisant appel à la compensation. La compensation est définie comme une opération commerciale par laquelle le vendeur prend l’engagement de...

En savoir plus

Sondage

Lire les journaux

Faire un don

Aidez nous à développer le contenu de votre site en faisant un don
Cliquez ici pour faire un don

Compteur de visite