Auteur Eric Andegue

«L’ABEILLE ET L’ARCHITECTE»

Le propre de l’homme n’est pas le rire (Rabelais). Ce n’est pas non plus le langage (Aristote), ni le travail (Hegel), pas même la morale, la guerre. L’ethnologie moderne nous apprend que d’autres espèces, les chimpanzés en particulier savent plus ou moins bien faire tout cela. Ce qui est propre à l’homme, c’est mettre des mots et des images sur la représentation du monde, c’est se projeter, créer des mondes imaginaires que les autres peuvent habiter, c’est innover. François Mitterand écrivait que ce qui fait la différence entre l’architecte et l’abeille c’est le fait que, si l’abeille construit la...

En savoir plus

Paul BIYA prêtera serment le 3 Novembre 2018

Paul BIYA vient d’être élu Président de la République par une majorité absolue de 71,28% à l’issue du scrutin du 7 octobre 2018. La proclamation des résultats est intervenue le lundi 22 octobre 2018. Au regard de l’article 7, alinéa 1 de la Constitution, sa prise de fonction s’opère par prestation de serment « devant le peuple camerounais, en présence des membres du Parlement, du Conseil Constitutionnel et de la Cour Suprême réunis en séance solennelle ». L’article 140 du Code Electoral indique que la prestation de serment intervient dans un délai de 15 jours à compter de la...

En savoir plus

COMMENT L’AMBASSADE DE LIBYE MALTRAITE LES CAMEROUNAIS SUR LEUR SOL

Nombreux ont été les pays afri cains à réagir en novembre 2017 à la découverte de la vente aux enchères de migrants noirs en LIBYE. A commencer par  les chefs d’Etat africains, les ONG, la Société civile, bref l’Afrique tout  entière s’est outrée de cette pratique anachronique représentée  en fin d’année 2017 par la chaîne américaine ‘’CNN’’ et reprise par les réseaux sociaux. Les pays comme le Mali, la Côte d’Ivoire, la Guinée Conakry, le Burkina Faso, le Tchad, le Cameroun ont manifesté leur indignation à la diffusion de cette information. A Bamako, tout comme à Abidjan, à Ouagadougou et dans d’autres capitales, les populations se sont manifestées devant les Ambassades de la LIBYE dans les pays respectifs. Au Cameroun, pour manifester leur colère, le Gouvernement ayant protégé l’Ambassade par une présence massive des forces de l’ordre autour de la chancellerie, la population a attaqué dans les quartiers les quelques LIBYENS résidant à Yaoundé, en blessant un à la face. Ce qu’on ne savait pas jusqu’à cette date, c’est que ces maltraitances se pratiquent impunément dans la chancellerie libyenne de Yaoundé aux dépens du personnel de l’Ambassade et des PME Partenaires à l’Ambassade. D’abord le personnel camerounais se plaint de multiples retards de paiement de salaire allant par fois jusqu’à trois mois. Ensuite le personnel ayant travaillé pendant cinq ans d’afflée est menacé de licenciement, sans faute, du seul...

En savoir plus

Les petits colibris du Gouvernement des grandes réalisations

Un jour, dit la légende, un feu dévas tateur s’est déclenché sur la terre et s’est propagé à grande vitesse de village en village, de forêt en fo rêt. Tous les animaux terrifés et at terrés observaient impuissamment, le désastre. Chacun court, s’empresse pour s’éloigner et se mettre à l’abri. Dans le ciel, un petit colibri s’affaire. Il vole de feuille en feuille, très haut, à la recherche de la moindre goutte d’eau. Dès qu’il en saisit une, au creux d’une feuille ou d’une souche d’arbre, il la met à son bec et va la projeter sur le feu....

En savoir plus

COMMENT LE CHINOIS SINOMACH EXPLOITE LA MISÈRE DES JEUNES CAMEROUNAIS

Entreprise Chinoise basée à Beijing en Chine, désignée pour réaliser la plus importante SINOMACH, centrale hydro-électrique du Cameroun, à Lebanga sur le fleuve Sanaga, en pays Eton, manque de respect pour les employés qu’elle recrute localement. Si l’on en croit le bihebdomadaire « Essingan », dans son édition du 10 Janvier 2018, les caractéristiques techniques de l’ouvrage confé à SINOMACH, sont largement au-dessus de la moyenne du nombre de centrales hydroélectriques déjà installées au Cameroun. Avec une puissance de 800 MW, à la première phase et 940 MW à la seconde, la capacité de production énergétique de Lebanga est très élevée, même si on la compare en cumulant le potentiel de quatre barrages choisis au hasard : Mekin (15 MW ;  Boni (75 MW) ; Songloulou (388 MW) et Nachtigal (420 MW), tous réunis ne produisent que 898 MW. On pourrait même ajouter Lom Pangar (30 MW) que Lebanga serait toujours d’un cran au-dessus. SINOMACH a pour mission de mener toutes les études d’avant-projet sommaire et d’avant-projet détaillé, sans oublier les études d’impact environnemental et social, ainsi que les travaux de construction de l’aménagement hydroélectrique qui sera retenu et ses ouvrages annexes. Une fois toutes ces démarches préliminaires approuvées, il faudra entamer les négociations avec SONATREL, qui reprendra les compétences d’ENEO d’ici le 1er Janvier 2019, pour la signature des principaux termes d’un contrat destiné à l’achat de toute...

En savoir plus

Quand la propriété privée et la liberté du commerce et de l’industrie sont menacées par le maire de Nkolafamba

Le 18 juin 2018, le maire de Nkolafamba est descendu dans un marché privé de sa commune dans l’agglomération de nkoabang, sans droit ni titre, avec des personnes baraquées, recrutées occasionnellement au quarter pour la circonstance, menacer les paisibles commerçants ainsi que les propriétaires du marché, de représailles, si dans les soixante douze heures ils ne décampent pas. Ce qui frappe dans cette affaire est qu’il s’agit d’un terrain dont le titre foncier est le n°5526 de Mefou et Afamba vol 28 folios 151 appartenant à Kono Mbarga Thomas, décédé le 11 janvier 1992, transmis par voie de succession à sa descendance. Un tel comportement d’une autorité municipale étonne à plus d’un titre. 1) D’abord, la menace du maire n’est que verbale et n’est pas accompagnée d’un document écrit sous la forme décisive. C’est donc un acte inexistant sur le plan juridique. 2)Ensuite, il ne s’agit que d’une intention, laquelle, si elle est mise à exécution, sera constitutive de voie de fait. La voie de fait est un acte d’une gravité exceptionnelle et qui est punie par un tribunal judiciaire. En effet, lorsque les actes d’un maire portent gravement atteinte au droit de propriété (titre foncier dans notre cas) ou à une liberté fondamentale (la liberté de commerce et d’industrie, garante par la constitution) ce dernier engage sa responsabilité civile au titre des articles 1382, 1383, 1384 du code...

En savoir plus

LA MORT PERIPHERIQUE DE L’ETAT

L’Etat est le produit d’un contrat social entre le peuple et les dirigeants qui décident d’un com mun accord de sortir du désordre et de l’insécurité pour entrer dans une société politique, garante des libertés et droits civils et collectifs. Dans ses politiquespubliques, l’Etat peut adopter une position consistant à suivre lui-même une politique publique ou à laisser le secteur privé s’en charger. Dans un cas, il nationalise. Dans l’autre il privatise. Certains secteurs comme l’énergie ou l’eau sont attachés au souverain qui est leur premier dispensateur. L’on imagine mal un souverain qui ignore être celui qui doit garantir...

En savoir plus

Sondage

Lire les journaux

Faire un don

Aidez nous à développer le contenu de votre site en faisant un don
Cliquez ici pour faire un don

Compteur de visite